Le titre de cet article peut sembler étrange pour un site concernant l’informatique. Mais au fil d’une conversation avec un ami mécanicien, il m’a sorti la phrase « le potentiel de crossage de clients est aussi élevé en informatique qu’en mécanique! ». Et ça m’a ramené à réfléchir sur les nombreuses années durant lesquelles j’ai œuvré dans le domaine des technologies.

 

Non, je ne suis pas mécanicien et je n’y connais rien en mécanique. Si j’amène mon véhicule chez le garagiste, je lui fais entièrement confiance que je le connaisse ou non. Il pourrait me sortir une phrase du genre « c’est ton gasket de bearing de clutch qui glisse sur ta timing belt qui fait que tes brakes sautent, ça va te coûter 750$ » et je n’aurais d’autre choix que de lui dire de réparer et payer.

 

La même chose s’applique en informatique que ce soit à Coaticook ou ailleurs. Le client fait appel à un expert pour la bonne raison qu’il n’y connaît rien lui-même. Et il lui fera confiance comme on fait confiance à un garagiste. Et comme partout ailleurs, il y en a des honnêtes et il y en a des profiteurs.

 

« Ton char est fini, je vais être fin avec toi je vais m’occuper de t’en débarrasser pour pas que t’ai à payer un remorquage pis le trouble de l’envoyer à la scrap! ». Et finalement, le garagiste démonte le véhicule et se fait quelques centaines de dollars en revendant les pièces encore utilisables.

 

Le même phénomène peut se produire en informatique (et dans d’autres domaines aussi d’ailleurs). Finalement, non seulement le client achète un appareil neuf, mais en plus son vieil appareil est « autopsié » pour en tirer ce qui peut être refilé à un autre client contre de l’argent.

 

Comme je n’y connais rien en mécanique, j’exige toujours de voir ce qui est défectueux, les pièces qui seront mise en place pour remplacer celles qui seront brisé et je demande de voir les vieilles pièces même si je ne m’y connais pas. Des fois je suis assez fou pour récupérer les vieilles pièces pour avoir l’avis de quelqu’un qui s’y connait!

 

Pourquoi? Parce que c’est à moi qu’elles sont. Et si mon auto est déclaré inutilisable, je veux la récupérer quand même. Pour la même raison. Si mon moteur est complètement mort, ma transmission, elle, pourrait servir, mes freins sont peut-être neuf d’il y a 6 mois.

 

Un ordinateur est composé d’autant sinon plus de pièces qu’un voiture. Parfois, le coût de réparation dépasse le prix de l’achat d’un neuf et c’est logique de le déclaré « scrap ». Par contre, si c’est le disque dur qui est mort, il reste encore une foule de pièces fonctionnelles qui VOUS appartiennent et qui finiront probablement par être vendu à un client qui en a besoin un jour. Alors, quand vous faites affaires en informatique, faites comme au garage, assurez-vous que ce qui vous appartient et que vous avez payé vous revienne. Et si vous décidez de l’envoyer à la cour à « scrap », ça sera de votre propre chef. Qui sait, votre prochain ordinateur pourrait avoir besoin d’une greffe de mémoire ou de disque dur. Ce jour-là, vous sauverez des sous en ayant des pièces de rechanges disponibles, plutôt que d’avoir permis à d’autres de les vendre comme si c’était les leurs.

 

Ça demeure votre choix, si vous décidez de tout laisser derrière parce qu’une pièce est défectueuse et vous coûterait trop cher pour la valeur de l’appareil je n’y vois pas de problème. Sachez seulement que le reste de votre appareil sera récupéré à profit.

 

Qui sait, peut-être même qu’un jour vous rachèterez une pièce qui vous avait déjà appartenu la fois que votre ordinateur avait été déclaré « scrap »!