Informatique Coaticook

Répertoire numérique de la bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook

Suite aux formations que j’ai eu la chance de donner à la bibliothèque Françoise-Maurice de Coaticook pour démystifier le processus de prêt de ressources numériques, j’ai réalisé que beaucoup de gens ont de la difficulté avec le concept de base de ce qu’est un « livre numérique ».

 

Je vais essayer de brièvement expliquer le concept sans trop entrer dans les détails techniques pour que vous puissiez avoir une petite idée de ce que ça veut dire un livre numérique. Ça pourra aussi servir à être mieux préparé si vous décidé un jour de venir assister à une formation pour profiter de ce service offert par votre bibliothèque.

 

Donc, à la base, qu’est-ce qu’un livre numérique? C’est un livre qui a été converti en format électronique (souvent en format de fichier EPUB ou PDF) et qui peut être consulté sur une tablette (Android ou iPad), une liseuse électronique (Kindle, Kobo, etc.) ou un téléphone intelligent. Le contenu reste exactement le même que sa version papier (à quelques exceptions près lorsqu’un livre est illustré il peut arriver que la version électronique ne contienne pas les images).

 

Il y a plusieurs moyens de vous procurer des livres en format numérique. Vous pouvez les acheter à partir des différents magasins en ligne de votre tablette (AppStore, Google Play, Kobo Store, Kindle Store, etc.). Vous pouvez aussi les acheter à partir de votre ordinateur et les transférer par la suite dans votre tablette. Ou, pour profiter pleinement de votre lecture sans frais, vous pouvez les emprunter à la bibliothèque sans vous déplacer. C’est sur cette dernière méthode que nous allons nous concentrer pour expliquer le peu de différences entre le format papier et le format numérique d’un livre.

Informatique coaticook

Magasins en ligne sur tablettes

Tout d’abord, que vous utilisiez la version papier ou numérique d’un livre, l’auteur reçoit ses royautés. Difficiles à imaginer que pour un tout petit fichier informatique qui est transmis à notre tablette un auteur soit payé. Mais vous achetez ou emprunté le fruit de son dur travail et ça donne le même résultat au bout du compte. De là l’importance de ne pas « pirater » les livres au même titre que la musique ou les films, ce sont les artisans qui en souffrent le plus.

 

Ce qui veut dire que lorsqu’une bibliothèque tel que celle de Coaticook décide d’offrir des ressources numériques pour les prêts, cela lui occasionne des coûts (un peu moindre) au même titre que lorsqu’elle achète  un livre physique en copie papier. Cela explique que, malgré que ce soit un fichier électronique que vous téléchargez plutôt qu’un livre papier, le nombre de copies disponibles reste limité. La conséquence est qu’il est possible que vous ayez à attendre pour pouvoir emprunter un livre très populaire même en format électronique. Un exemple qui me vient durant la formation de juin est le livre de Boucar Diouf qui était réservé jusqu’à la fin du mois de novembre!

 

Tout comme un livre régulier que vous allez emprunter au comptoir de prêts de la bibliothèque, le livre numérique emprunté doit être « retourné » après 21 jours. Cela veut dire qu’après 21 jours, le fichier électronique ne fonctionnera plus et vous devrez l’emprunter de nouveau. La plupart des tablettes et des applications vous indiquent le nombre de jours restant à votre emprunt et vous pouvez le réserver de nouveau avant la fin du délai si vous prévoyez ne pas avoir le temps de le terminer. Un peu comme quand vous renouvelez votre emprunt d’un livre régulier.

 

À l’opposé, comme les copies de livres numériques sont limitées, si vous terminé la lecture d’un livre avant les 21 jours d’emprunt, il est important de le « retourner » pour que quelqu’un d’autre puisse en bénéficier. Ce processus varie d’une tablette à l’autre et aussi d’une application de lecture à l’autre. Gardez en tête aussi que vous êtes limité à 3 emprunt alors en retournant un livre, vous libérez un espace!

Informatique Coaticook

Application BlueFire utilisé par les bibliothèque

Finalement, emprunter un livre numérique est exactement comme emprunter un livre physique à quelques différences près; le livre se retrouve dans une tablette plutôt que sur du papier sur la table de chevet et vous pouvez faire votre emprunt sans quitter votre domicile.

 

Pour certain, c’est avantageux pour diverse raisons comme la facilité de ne pas avoir à se déplacer et pouvoir traîner plusieurs livres sans s’encombrer (en voyage par exemple). Pour d’autre, le sentiment de lire sur un écran n’est pas aussi satisfaisant, les reflets sont déplaisants ou rendent la lecture difficile. Le livre numérique est une ressource intéressante qui fait le bonheur d’un certain groupe de lecteur. Il ne faut pas le voir comme une menace au livre classique mais plutôt comme un créneau qui permet de rendre la lecture plus accessible. Et ça, pour moi, c’est très positif!