Le titre de ce petit article fait référence à la réponse la plus souvent entendue lorsque j’ai un client qui veut magasiner pour un nouvel ordinateur et que je lui demande ce qu’il recherche.

 

« De quoi d’assez fort là genre » est à peu près au même niveau de précision que si vous répondiez à un vendeur de voiture « Une auto avec des roues » quand il vous demande quel type de véhicule vous cherchez. Pour éviter d’acheter un produit qui ne comblera pas tous vos besoin, la planification est la clé.

 

Et, au même titre que lorsque vous magasinez une voiture, si vous dites en gros au vendeur « Vas-y comme tu penses, je veux ce qui se fait de meilleur pour pas avoir de problème avec! », vous lui donnez la permission de vous vendre ce qu’il y a de plus cher sans que ce soit nécessairement adapté à vos besoins. Vous allez vous retrouver avec une Ferrari rouge éclatante qui va faire l’envie de vos voisins. L’ennui, c’est que vous avez 4 enfants à trainer, l’épicerie et, de temps en temps, des outils…

 

Vous voulez connaître un secret? Même si vous avez payé 1 800 $ pour votre ordinateur portable MSI qui va vous servir en gros à jouer à des jeux en ligne, télécharger un peu de musique, faire coucou à votre cousin sur Skype et jaser sur Facebook, vous avez à peu près autant de risques d’avoir des problèmes que si vous aviez acheté un ordinateur portable Acer à 350 $. En plus, le modèle à 350 $ aurait été mieux adapté à vos besoins que la super machine à 1 800 $. De là l’importance de ne pas donner plein pouvoir au vendeur lorsque vous arrivez en magasin. De là l’importance aussi de se préparer adéquatement comme vous le faites pour l’achat d’une voiture ou d’une cuisinière.

 

 

Comment bien me préparer?

 

Sans passer plusieurs heures à faire l’analyse de vos besoins, il est possible de rapidement cibler dans quel catégorie d’utilisateur vous êtes et ce qui sera nécessaire pour accomplir vos tâches avec votre nouvel achat. Au final, votre conclusion sera peut-être même juste d’y aller avec une tablette Android de base!

 

Ce qui détermine la « puissance » d’un système est un peu comme un casse-tête de différentes composantes qui donnent un résultat final.

 

Voici une liste et une courte explication de certaines de ces composantes :

 

Processeur : Aussi appelé unité centrale en français, c’est le cerveau de l’ordinateur. Tout ce qui doit être calculé, interprété ou géré passe par lui. Un utilisateur qui fait de l’édition vidéo ou du design en 3 dimensions comme du CAD ou du 3D Studio demande énormément de calculs à son unité centrale, il a besoin d’un processeur très puissant. Quelqu’un qui fait du Facebook et des recherches de chats qui tombent sur Google peut se contenter d’un processeur de base.

 

Mémoire Vive (RAM): Lorsque l’on parle de mémoire, souvent il y a beaucoup de confusions. « Je veux un ordinateur avec beaucoup de mémoire parce que j’ai beaucoup de photos! » n’est pas la bonne chose à dire. L’espace de stockage et la mémoire d’un ordinateur sont deux choses complètement différentes.

 

La mémoire vive peut être comparée à un grand tableau blanc sur lequel on écrit avec des marqueurs effaçables. Une fois que l’on a terminé, on efface et le tableau est prêt à être utilisé de nouveau.

 

La même chose s’applique à la mémoire vive, c’est un espace de stockage temporaire où sont stockées des informations pour un accès rapide par les logiciels que vous utilisez en temps réel. Donc, si vous ouvrez une page web sur internet, une portion de cet espace est remplie. Vous ouvrez en même temps votre logiciel de traitement de texte Word, une autre partie est utilisée. Lorsque vous fermez une application, l’espace mémoire qui lui était dédiée est libérée pour faire de la place pour la prochaine.

 

Chaque logiciel et application utilise un espace de taille différente selon sa complexité de fonctionnement. Par exemple, un logiciel d’édition photo comme Photoshop utilisera beaucoup plus de mémoire vive que votre logiciel de traitement de texte.

 

De base, la plupart des ordinateurs viennent maintenant avec 4 giga-octets de mémoire vive; ce qui est amplement suffisant pour la majorité des usagers dont leur utilisation se résume à la navigation Internet, aux logiciels de bureautique, aux courriels et aux petits jeux simples.

 

Les utilisateurs plus exigeants iront vers 8 ou 16 giga-octets s’ils utilisent des logiciels très demandant et spécialisés.

 

Espace de stockage : Là, c’est le moment d’évaluer l’espace de stockage qui sera adapté à vos besoins. Le disque dur de votre ordinateur déterminera la quantité d’informations que vous pourrez y stocker. Que ce soit des logiciels, des photos, des vidéos, de la musique ou quoi que ce soit que vous voulez conserver.

 

Pour vous donner une idée de grandeur, prenons un disque dur de base d’une capacité de 500 giga-octets (ce qui fait un espace de stockage de 512 000 méga-octets). Une photo standard en haute résolution prise par un appareil numérique fait en moyenne 4 méga-octets. Vous pourriez donc entreposer 128 000 photos en haute résolution sur un disque dur de 500 giga-octets.

 

Il y a aussi la rapidité d’accès aux données à considérer. Les disques durs sont des petites boites contenant des disques physiques et les données sont extraites par un mécanisme de lecture. Les vitesses d’accès peuvent varier selon la qualité du disque.

 

Pour ceux qui veulent des performances optimales, il existe aussi les disques de type SSD (Solid State Drive) qui remplacent le disque dur mécanique par un disque dur qui fonctionne exactement comme une clé USB. Aucune composante mécanique, seulement de la mémoire. En éliminant le mécanisme, la rapidité se trouve augmenté.

 

Encore une fois, pour un utilisateur résidentiel qui utilise son ordinateur à la maison pour le plaisir de naviguer dans Internet et communiquer avec ses proches, un disque dur mécanique de base fera amplement l’affaire.

 

Carte vidéo : Chaque ordinateur contient une carte vidéo. C’est la composante qui permet de relier votre ordinateur à votre écran (y compris dans le cas d’un ordinateur portable même si l’écran y est intégrée). La plupart du temps, la carte vidéo de série est une carte flexible avec de la mémoire vidéo de base qui permet de faire la plupart des opérations vous allez avoir besoin. La carte vidéo possède aussi son propre processeur permettant de libérer le processeur principal de l’ordinateur de certaines opérations de calculs.

 

Encore une fois, dans les cas où un utilisateur aura besoin d’applications très exigeantes au niveau graphique tel que édition photo/vidéo, édition en 3 dimensions ou jeux vidéo très évolués, une carte graphique adaptée à ces fonctions devient un élément important.

 

Sinon, la carte vidéo de série incluse dans le système de base sera amplement suffisante pour quelqu’un qui ne fait que de la bureautique ou de la navigation Internet.

 

Type d’ordinateur : Il y a plusieurs catégories d’ordinateurs disponibles sur le marché.

 

Un ordinateur de bureau que plusieurs appellent « une tour » avec son boitier relié à un écran, un clavier et une souris externe.

 

Un ordinateur portable ou « laptop » qui est facilement transportable et qui est tout en un avec son écran, son clavier et sa souris tactile incluse.

 

Une tablette parce que, de plus en plus, les gens qui veulent un appareil pour une utilisation de base délaissent les ordinateurs conventionnels pour le confort d’une petite tablette légère et facile d’utilisation.

 

C’est une question de confort mais aussi du type d’utilisation que l’on veut en faire dans les années à venir.

 

Par exemple, un ordinateur de bureau est plus encombrant et ne peut pas être amené avec nous. Par contre, il permet de le modifier au fil des années pour augmenter sa durée de vie. Aussi, il est mieux ventilé, ce qui évite les surchauffes pour les gens qui utilisent des applications très exigeantes ou des jeux vidéo.

 

Un ordinateur portable ou laptop est plus facile à transporter, s’installe un peu n’importe où et est toujours facile d’accès. Par-contre, les bris physiques ou les améliorations matérielles deviennent plus complexes et coûteuses. Il faut aussi considérer le type de déplacement que l’on compte faire avec. Si je le déplace dans la maison, le boitier n’a pas besoin d’être très résistant. Par-contre, si je l’amène tous les jours au Cégep en prenant le métro à Montréal, je dois penser à une construction plus solide.

 

Et la tablette électronique, qu’elle soit un iPad, Android ou même Windows, elle offre une alternative intéressante pour ceux qui préfèrent le confort et la simplicité d’un petit appareil de 7, 8 ou 10 pouces qui se traînent partout.

 

Par-contre, l’espace de stockage et les performances sont réduites comparées à un ordinateur. Il faut cependant garder en tête que pour les fonctionnalités de bases telles que Facebook, les courriels et la navigation Internet, c’est très comparable. Mais quand vient le temps d’utiliser des logiciels de productivités, la tablette est nettement loin derrière.

 

Il faut aussi considérer qu’il n’y a ni clavier ni souris et que tout se fait sur un écran tactile qui demande un apprentissage particulier et que cet écran doit être minimalement protégée dans un étui pour éviter les égratignures.

 

 

 

Aide-mémoire :

 

Voici donc une petite liste aide-mémoire à considérer avant votre prochain achat :

 

  • Quelle utilisation est-ce que je compte faire avec mon appareil? Facebook, navigation Internet, traitement de texte? Ou édition photo/vidéo, logiciel de conception, jeux vidéo très exigeants?
  • Ai-je l’intention de modifier mon utilisation par l’apprentissage de nouvelles applications ou de nouveaux logiciels dans le futur? (Apprendre à traiter mes photos et vidéos par exemple)
  • Ai-je besoin de beaucoup d’espace de stockage pour conserver du contenu tel que photos, vidéos, musique, films ou applications très volumineuse?
  • Est-ce que je veux que mon stockage soit légèrement plus rapide qu’un stockage standard mécanique?
  • Vais-je transporter mon ordinateur à l’extérieur de la maison pour le travail, l’école, les voyages?
  • Suis-je à l’aise de travailler sur un écran tactile exclusivement?
  • Ai-je l’intention de faire en sorte que mon achat soit modifié au fil des années pour le mettre à niveau selon l’évolution de mon utilisation et des logiciels que j’utilise?
  • Quel est mon budget et suis-je capable de le respecter? Évitez de donner plein pouvoir au conseiller sur l’issu final. Ayez votre mot à dire.

 

 

Demandez-vous donc : est-ce que la Ferrari est réellement ßle modèle qui convient vraiment à vos besoins même si elle est plus sexy? Souvent, la solution plus économique remplira mieux vos exigences et aura une durée de vie équivalente ou même supérieur à la solution tape à l’œil. Et dans le doute, faites affaire avec notre service de Planification.